• COMMUNIQUÉ
    Paris, le 26 mars 2018

     

     

    Mis en place par la loi du 12 mars 2012, le dispositif Sauvadet de recrutement réservé aux contractuel×les avait pour ambition de résorber la précarité des enseignant×es. La session 2018 était la dernière année prévue par ce dispositif.

    Le moins que l’on puisse dire est que les résultats s’avèrent catastrophiques ! Pour exemple, sur 695 postes ouverts cette année, seulement 211 ont été pourvus, laissant 7 postes sur 10 vacants. Depuis 2013, au total 2 271 postes sur 5 773 ouverts n’ont pas été pourvus soit près de 2 postes sur 5 ! L’échec de ce dispositif dans l'enseignement professionnel est sans appel !

    Pour le SNUEP-FSU, les conditions d’accès à ce dispositif, trop restrictives, ont écarté un nombre important des contractuel×les de la titularisation. Il faut ajouter à cela un accompagnement bien souvent insuffisant voire quasi inexistant des candidat×es dans la préparation de ce concours.

    Plutôt que de chercher les causes de cette crise de recrutement profonde et durable, nul doute que le gouvernement y voit un levier pour réduire encore le nombre de postes dans l’enseignement professionnel public, déjà amputé cette année de 430 postes aux différents concours.

    Pour le SNUEP-FSU, il devient urgent de mettre en place un groupe de travail sur le recrutement des enseignant×es de la voie professionnelle et de lancer une réflexion sur les pré-recrutements qui permettrait de renouveler le vivier des PLP. Avec plus d’un enseignant×e sur dix non titulaire dans les lycées professionnel, l’urgence est aussi à la mise en place d’un véritable plan de résorption de la précarité via la titularisation.

    Le gouvernement ouvre actuellement des discussions dans la Fonction publique. Les propositions d’ores et déjà avancées révèlent qu'il veut tenter d'imposer le recours au contrat en lieu et place des statuts. Le SNUEP-FSU s'oppose fortement à cette volonté car, au-delà de la protection des personnels, les statuts sont des garanties incontournables pour mettre en œuvre un service public d'Éducation de qualité pour tous les jeunes sur l'ensemble du territoire.


  • . Sur demande de Jean-Michel Blanquer, la députée LREM Céline Calvez et le chef d’entreprise Régis Marcon ont produit un rapport sur l’enseignement professionnel scolaire. Ce rapport s’inscrit dans la logique gouvernementale de réforme de la formation professionnelle dans son ensemble. Les préconisations de ce rapport menacent directement l’avenir de la voie professionnelle, des lycées. Nous rappelons qu’aujourd’hui un.e lycéen.ne sur trois est scolarisé.e dans la voie pro, c’est donc un enjeu de société. L’apprentissage contre l’enseignement professionnel scolaire public Les deux modes de formation coexistent depuis longtemps, mais les propositions faites dans le rapport visent essentiellement à disqualifier la voie professionnelle scolaire pour mieux servir les intérêts des organisations patronales dans leur volonté de faire main basse sur l'enseignement professionnel au sein de l'Ecole. Dans son projet, le gouvernement utilise l’apprentissage pour remettre en cause l’enseignement professionnel scolaire seul garant d’une formation professionnelle généraliste et émancipatrice. Pour les rapporteurs, la voie pro du lycée devrait servir à sélectionner les élèves : les meilleurs profils pour les employeurs en apprentissage, et la "concentration" des élèves en difficulté sociale et scolaire dans les classes des lycées professionnels. L’apprentissage est discriminant : seulement 30% des apprentis sont des filles, les jeunes issus de l'immigration y sont sous-représentés… La casse des diplômes : la remise en cause des droits des salarié.es Les attaques récurrentes contre la voie scolaire passent aussi par la casse des diplômes. La reconnaissance de la qualification dans les entreprises est un élément essentiel pour garantir des droits collectifs (rémunération, conditions de travail, …). Cette qualification repose sur des diplômes nationaux. Le MEDEF n’accepte pas que la définition et la validation des diplômes lui échappe et soit du ressort de l’Éducation Nationale ou du Ministère de l'Agriculture. Les rapporteurs préconisent de remplacer les diplômes par des blocs de compétences. Cette évolution est dangereuse car elle remet en cause une qualification solide au profit d’une simple employabilité immédiate et d’une précarisation accrue. Construire une ambition commune pour tous les jeunes La formation professionnelle scolaire est aujourd’hui pleinement en lien avec les réalités du monde économique : les jeunes sont en formation en entreprises 22 semaines sur les 3 ans du bac, les contenus de diplômes sont définis avec les branches professionnelles, et bon nombre de certifications professionnelles sont réalisées en présence des salarié.es des entreprises. De plus, la voie professionnelle permet à davantage de jeunes d'obtenir un diplôme et d'élever leur niveau de qualification pour répondre aux évolutions des métiers. Elle produit bien moins de décrochage que l’apprentissage ! Le gouvernement ne doit pas faire de l’idéologie sur une question qui concerne l’avenir de 700 000 jeunes. Les rapporteurs prétendent viser « l’excellence pour la voie professionnelle », en fait, ils construisent une impasse pour un tiers de la jeunesse lycéenne. Patrick Désiré (Secrétaire général CGT Educ’action) ; Pascal Vivier (Secrétaire général SNETAA-FO) ; Sigrid Girardin (Secrétaire générale SNUEP FSU) ; Aurélien Boudon (Co-secrétaire fédéral SUD Education) ; François Portzer (Président du SNALC) ; Benoît Hubert (Secrétaire général SNEP-FSU) ; Jean-Denis Merle, (Secrétaire général SNLC-FAEN) ; Jean-Marie Le Boiteux (Secrétaire général SNETAP FSU) ; Muriel Filippi (Secrétaire générale CGT Agri).


  • Un agenda de nouveau centré sur les mutations intra académiques avec des informations déjà envoyées :


    1: Le calendrier

    La saisie  des demandes de mutation pour le mouvement intra académique se fera  par I-Prof du lundi 19 mars 12 h au mardi 3 avril 2017 12 h
    via i-prof :
    https://portail.ac-clermont.fr/login/ct_logon_mixte.jsp
    avec vos identifiants.

    Lundi 19 mars 12h : Ouverture du serveur SIAM
    Mardi 3 avril : Date limite de dépôt des dossiers de  demandes d'appuis médicaux auprès du médecin conseil du Rectorat ( cf annexe 4 page 2)
    Mardi 3 avril 12h : Fermeture du serveur SIAM
    Mardi 3 avril 14h : Édition et envoi des confirmations des demandes de mutation dans vos établissements
    Vendredi 6 avril : Date limite de retour des confirmations des demandes de mutation avec justificatifs

    En clair, dans votre établissement arrive la demande via le secrétariat du Proviseur le mardi 3 avril à 14h . Vous la vérifiez, la signez , la complétez en rouge ou rectifiez en rouge les barèmes et surtout vous joignez toutes les pièces justificatives vous permettant de bénéficier de bonifications.
    Vous photocopiez le tout avant de le donner au secrétariat le vendredi 6 avril au plus tard  et vous nous en expédiez une copie à:

    SNUEP-FSU Clermont-Fd
    MAISON du Peuple
    Rue Gabriel Péri
    63000 Clermont-Ferrand

    --

    Les documents officiels: http://snuep-clermont.ek.la/agenda-informatif-n-23-special-mouvement-intra-agenda-de-la-semaine-du-a138499198



    2° Mouvement intra : publication spéciale d'aide à la mutation 2018 de la FSU SNES et SNUEP

    http://snuep-clermont.ek.la/mouvement-intra-2018-publication-speciale-a139087556
     


    3° Mouvement intra : créations/suppressions des postes de PLP dans les établissements de l'académie

    Attention certains postes ne sont que des transformations d’étiquetage cf postes UPI ( ULIS) et postes prévention sécurité sur Camille Claudel ou poste ébénisterie à Murat!

    http://snuep-clermont.ek.la/creations-suppressions-de-postes-rentree-2018-a139085126


    4° Vos commissaires paritaires se tiennent à votre disposition pour toute question, par mail ou par téléphone, aux contacts suivants:

    TREVISIOL Ugo, Commissaire paritaire, PLP lettres-histoire : téléphone 06 25 07 66 83   mail : snuep.clermont@gmail.com

     

    BOSDEVESY Béatrice, Commissaire paritaire, PLP maths-sciences : téléphone 06 62 25 55 15  mail : snuep.clermont@gmail.com

    Merci à celles et ceux qui ont participé au stage de vendredi sur Clermont-FD



  • Des nouvelles importantes pour la semaine prochaine autour des mutations intra et de la grève du 22 mars!

    1° Mouvement intra :

    La saisie  des demandes de mutation pour le mouvement intra académique se fera  par I-Prof du lundi 19 mars 12 h au mardi 3 avril 2017 12 h
    via i-prof :
    https://portail.ac-clermont.fr/login/ct_logon_mixte.jsp
    avec vos identifiants.

    Lundi 19 mars 12h : Ouverture du serveur SIAM
    Mardi 3 avril : Date limite de dépôt des dossiers de  demandes d'appuis médicaux auprès du médecin conseil du Rectorat ( cf annexe 4 page 2)
    Mardi 3 avril 12h : Fermeture du serveur SIAM
    Mardi 3 avril 14h : Édition et envoi des confirmations des demandes de mutation dans vos établissements
    Vendredi 6 avril : Date limite de retour des confirmations des demandes de mutation avec justificatifs

    En clair, dans votre établissement arrive la demande via le secrétariat du Proviseur le mardi 3 avril à 14h . Vous la vérifiez, la signez , la complétez en rouge ou rectifiez en rouge les barèmes et surtout vous joignez toutes les pièces justificatives vous permettant de bénéficier de bonifications.
    Vous photocopiez le tout avant de le donner au secrétariat le vendredi 6 avril au plus tard  et vous nous en expédiez une copie à:

    SNUEP-FSU Clermont-Fd
    MAISON du Peuple
    Rue Gabriel Péri
    63000 Clermont-Ferrand

    --

    Les documents officiels: http://snuep-clermont.ek.la/agenda-informatif-n-23-special-mouvement-intra-agenda-de-la-semaine-du-a138499198

    Rappel: 23 mars 2018 :stage intra 2018
    Nous organisons un stage intra sur Clermont-Ferrand de 9h à 17h pour comprendre les principes du mouvement et élaborer votre stratégie personnelle   à l'adresse suivante :
    SNUEP-FSU Clermont-Fd
    MAISON du Peuple
    Rue Gabriel Péri
    63000 Clermont-Ferrand

    Si vous souhaitez participer envoyez un mail à
    snuep.clermont@gmail.com
    Nous vous renverrons une convocation vous permettant de vous absenter . Attention il faudra la déposer au secrétariat de votre établissement avant le mardi 20 mars!

    2° Mouvement intra : publication spéciale d'aide à la mutation 2018

    http://snuep-clermont.ek.la/mouvement-intra-2018-publication-speciale-a139087556
     


    3° Mouvement intra : créations/suppressions des postes de PLP dans les établissements de l'académie

    Attention certains postes ne sont que des transformations d’étiquetage cf postes UPI ( ULIS) et postes prévention sécurité sur Camille Claudel ou poste ébénisterie à Murat!

    http://snuep-clermont.ek.la/creations-suppressions-de-postes-rentree-2018-a139085126


    4° Mouvement intra : déclaration FSU CTA du 15 mars

    http://snuep-clermont.ek.la/declaration-cta-fsu-15-mars-2018-a139083124


    5°Grève et manifestations du 22 mars Pour la Fonction Publique!

    http://snuep-clermont.ek.la/22-mars-defendons-les-services-publics-greve-et-manifestation-a139088452

    Bonne fin de semaine à toutes et tous !